Blog

On aime la nouvelle série de Netflix : Master of none

Petite trouvaille du week-end, qu’on déguste doucement, car on sait que dix épisodes, ce sera trop court 🙂 , dans la même veine que la série quasi surréaliste Louie ou la série des presque-vraies-filles Girls, Master of none c’est la vie banale et drôle d’un New-Yorkais trentenaire d’origine indienne.

Jouée et écrite par l’acteur Aziz Ansari (qui commence à se faire un petit nom), j’ai passé la soirée à me tordre de rire devant cette série, notamment l’épisode 4 : Indians on TV (les Indiens à la télé).

Le racisme ordinaire d’Hollywood

Le pré-générique commence par une compile honteuse et raciste de tous les personnages indiens qu’on connait bien dans les fictions télé : Apu, des Simpsons et bien d’autres. Un racisme ordinaire d’Hollywood qu’on ne voit pas forcément sur lequel Aziz met le doigt de façon très drôle.

La scène de discours d’un producteur à succès comme quoi deux Indiens dans une série c’est un de trop, de même pour les gays ou les Asiatiques, tandis que les Noirs ont enfin gagné la légitimité d’être deux dans un film (mais pas trois, attention) est affligeante et réaliste (il termine avec ce qu’il mérite, sans spoiler…) tout en étant tordante.

Et au-delà de nous mettre face à cette réalité des « quotas » ethniques dans les fictions pour ne pas déboussoler la ménagère, cela fait du bien de voir la vraie vie et les vrais gens dans une série (quelques scènes de rendez-vous amoureux et de débats entre potes sur les enfants valent le détour également).

Les rapports parents-enfants

L’autre qualité de ces premiers épisodes c’est l’analyse qu’il fait de notre génération par rapport à celle de nos parents, en particulier les parents issus de l’immigration. Les sacrifices qu’ils ont faits pour que leurs enfants aient une vie meilleure que la leur, et ce que ces fils indignes refusent de faire en retour 🙂 (type réparer l’ipad, faire une petite course, etc…). Cela donne des scènes très touchantes, qui feront écho à chacun d’entre vous, que votre famille soit classique ou plus originale.

Pour finir sur le même thème et en attendant que notre site soit révélé (bientôooooot) voilà nos personnages de type indien qui seront disponibles pour personnaliser votre livre, parmi bien d’autres.

squiddykid-indian-indien

Leave a comment

8 + 11 =