Blog

Voilà ce qu’il se passe quand un calamar écoute du Cypress Hill

La peau des calamars fonctionne comme un écran à cristaux liquides. De petites bulles d’encre changent de tailles et de couleurs, ce qui leur permet de s’adapter à leur environnement comme les caméléons. C’est ce qu’on appelle des chromatophores.

Une équipe de biologistes du Massachusetts ont fait une expérience rigolote, celle de faire « écouter » le morceau Insane in the brain, de Cypress Hill, a un calamar. Je mets écouter entre guillemets, car les calamars n’ont pas d’oreilles. Ils ont converti la piste audio en impulsions, qui stimulent la nageoire caudale du calamar pour avoir ce rendu.

La vidéo est une vue au microscope zoomée 8 fois.

Avec nous vous allez tout connaître des calamars 🙂 De quoi briller en société sans aucun doute !

L’article original est en anglais, sur le très bon site arty Colossal.

Leave a comment

16 − 7 =