Blog

Bilibok ferme ses portes… On vous remercie tous !

Après 3 ans de travail et deux ans d’existence légale, Bilibok s’arrête ici.

Tout d’abord, un immense merci à Olivier et Sébastien, les deux premières personnes à avoir cru en ce projet et à avoir accepté de me suivre dans cette aventure, qui fut intense et formatrice 🙂, à Matthieu et François de m’avoir supportée (dans tous les sens du terme) et à Joëlle et Angela pour leurs conseils, écoute, temps, aide et leur regard féminin.

Merci aux auteurs et illustrateurs avec qui on a travaillé (et ceux avec qui on avait le projet de le faire) de nous avoir fait confiance.

Merci à vous tous, qui avez commandé nos livres, partagé nos communications, parlé de nous à vos proches, filé un coup de main ou un conseil, porté des cartons, collé des timbres… C’est grâce à chaque petite étincelle qu’on a pu arriver jusqu’ici et que plus de 1130 enfants ont pu lire nos livres. Et on en est fiers !

Malheureusement, monter une société avec un job à temps plein et un enfant en bas âge n’est pas de tout repos. J’ai passé beaucoup (trop) de soirées, de week-ends, de congés… à travailler sur Bilibok. J’aurais peut-être du lever le pied afin de ne pas m’épuiser mais aujourd’hui je n’y arrive plus et le choix a été difficile mais l’aventure s’arrête ici.

  *    *    *    *    *    *    *

Par contre, on aimerait que le livre Comme un million de Papillons Noirs, qui se vend bien et pour lequel je reçois des mails tous les jours de personnes qui souhaitent commander, continue sa route chez une autre maison d’édition.

>>>>> Si vous connaissez des éditeurs qui seraient intéressés, ils peuvent me contacter sur contact@bilibok.com on s’engage à fournir les documents/fichiers d’impression sans contrepartie (hormis un contrat pour l’auteure et l’illustratrice, bien sûr). On fournit également la couverture avec le titre en anglais !

Encore un immense merci à tous pour ces années super enrichissantes, pour ces sourires d’enfants tout fiers sur vos photos et pour avoir cru, au moins un moment, qu’on pouvait tout changer dans cette société 😉

—– Je précise aussi que le don de 50 livres des papillons noirs à des bibliothèques promis lors de notre campagne ulule est toujours d’actualité. Je vais les contacter (dès que je sors le nez de la paperasse) pour en sélectionner parmi les nombreuses que vous nous avez proposées et leur expédier les livres mis de côté. Les adresses des bibliothèques seront mises à jour au fur et à mesure sur notre site pour que vous puissiez les trouver. —–

 

Aurélie

ps : si vous avez des questions sur l’entreprenariat dans le livre jeunesse, sur les campagnes ulule etc, n’hésitez pas contact@bilibok.com J’ai 499 mails non lus mais promis, j’essaie de répondre au maximum de messages…

Je vous souhaite plein de bonnes lectures avec des héroïnes/héros différents et forts

et une bonne année 2018 !

Comments

  • charlotte

    Reply

    Bonjour.
    je tiens la bibliothèque d’un comité d’entreprise, et « comme un million… » rencontrerait un très vif succès, car je pense que le personnel fait totalement parti de la cible initiale. Comme je ne peux acheter de livres neufs, j’aimerais savoir s’il serait possible de faire encore partie de votre campagne de dons ?
    Merci !

    22 janvier 2018
      • Nadine

        Reply

        Bonjour , y a t il moyen de se procurer un livre de comme un millions de papillons ?

        25 janvier 2018
  • Margaux

    Reply

    Oooooh c’est trop triste 😔
    Mon fils est né il y a 2 mois et j’espérais bien lui acheter des livres bilibok…
    Bonne continuation dans vos projets, quels qu’ils soient.

    25 janvier 2018

Leave a comment

dix-sept + 4 =