Blog

Dans un gros mois : c’est Noël ! Retour sur une année de boulot et d’émotions

Il y a pile un an, on postait le tout premier article sur ce blog ! Notre page provisoire (toujours en ligne) venait d’être codée et on n’imaginait pas les galères, ET les moments cool, qu’on allait vivre pendant un an presque jour pour jour avant de lancer notre fabrique à histoires pour tous 🙂

Donc déjà, merci BEAUCOUP à tous ceux qui nous soutiennent depuis le début, qui nous lisent, nous suivent, partagent les bons et les mauvais moments et nous harcèlent pour savoir quand les commandes seront enfin possibles 😀 Ça met la pression mais c’est super cool de voir qu’il y a un réel besoin et qu’on apporte une petite solution.

Alors en attendant les derniers calages du site (je sais que ça fait des semaines qu’on vous le promet mais ça vient, on abat du lourd, là), je fais un petit « retour vers le futur » pour le plaisir et pour vous faire patienter encore un tout petit peu. Ok c’est pas un calendrier de l’avent avec des trucs à bouloter mais on fait ce qu’on peut 😉

back-futur

Au passage, petit (ÉNORME) détail, qui explique aussi notre rythme d’artisan toujours à la bourre : dans l’équipe, on a tous un boulot à temps plein. Je suis salariée en agence de com, Olivier est illustrateur freelance et Seb code en indépendant. Les heures passées sur ce projet viennent en plus de nos journées de travail déjà bien remplies, des obligations persos, etc. Autant vous dire que depuis un an, je suis beaucoup moins à jour sur les séries netflix qu’avant 😀 Je le redis donc, on fait de notre mieux et on est près du but, mais c’est sûr qu’on va moins vite que des grosses boîtes qui brassent des millions et qui peuvent embaucher à tour de bras. On va démarrer par un livre, puis deux, puis trois, etc. Ça nous empêchera pas d’être dans la place et de faire de vrais bons livres !!

 

Fin octobre 2015 : On met le site en ligne, on fait notre citrouille Bilibok (enfin, on s’appelait encore Squiddykid, qui était un nom super compliqué avec le recul…) et on continue à tester sur de petits courageux nos maquettes de livres : sans couleurs et assemblées au scotch marron, pas super excitant. Pourtant, ça leur plaît !

maquettes

Novembre 2015 : Inconscience totale. Olivier attaque la mise en couleur après avoir créé de face chaque personnage, on pense être prêts pour Noël 2015 (mouah ha ha). Quand on voit le boulot qu’on a abattu depuis, c’était beau de rêver. J’y ai pourtant cru… Comme au Père Noël mais bon, j’avais 6 ans et c’était déjà vieux. On se mange aussi les attentats de Paris (ça fait relativiser de nombreuses choses mais on continue). Faut croire que chaque année, le mois de novembre, c’est la déprime en fait.

C’est aussi le mois où je contacte pour la première fois des auteurs qui ont des livres épuisés pour leur expliquer notre concept. C’est encore confus et difficile à expliquer mais je m’accroche et note toutes les remarques pour en tenir compte dans le défrichage de notre offre. Je me colle aussi à fond sur les réseaux sociaux. Ça faisait des années que je n’avais pas de compte Facebook, autant dire qu’il a fallu s’y mettre, et avec ça, instagram, twitter et compagnie. C’est bien laborieux et j’essaie de comprendre quoi mettre, où et quand. À côté de ça, je bouffe beaucoup de livres, articles, vidéos, podcasts sur le business, l’entrepreneuriat. Je me lève, j’y pense. Je me couche, j’y pense. Je joue avec mon fils… ah non, là j’y pense plus 😀

novembre

Décembre 2015 : C’est bon, j’ai fait le deuil de la sortie du livre pour 2015 (physiquement/complètement/incroyablement impossible, ça va sans dire). Olivier me prend déjà pour une folle furieuse, mais il est toujours motivé.

On fait des calamars en origami pour décorer le sapin, notre nom (pourri) est déposé à l’inpi, je prépare notre première carte de voeux, la vie est belle. Il nous reste un an avant le prochain Noël, on est large, super laaaaarge. Prochaine sortie prévue pour le livre : Vacances de Pâques.

decembre

Janvier 2016 : On est tous contents de passer en 2016. Impossible de faire pire que 2015, sérieux, avec toutes les horreurs, les attentats, le petit Aylan noyé sur la plage, etc. On a eu notre dose, 2016 va être super !

Une fois les fêtes passées (surtout la digestion), il faut s’y remettre. Si on veut sortir le livre à Pâques, le site doit être prêt. Il faut donc attaquer la création des pages, la home, les coulisses, comment se passe la personnalisation pour avoir un truc mignon qui donne envie, etc. Je suis graphiste, mais pas dans le web. Je n’avais jamais fait un site, pour être honnête et, là encore, saut direct dans le grand bain ! On peut pas dire que la première version des créas était mémorable (bouuuh la honte), mais avec quelques conseils avisés, on s’en est bien sortis. En tout cas, pour la homepage… Car une fois le style graphique et l’univers calés, faut se tomber les 36000 pages avec les formulaires, les mentions légales, le panier de commande, etc. Toute la partie beaucoup moins rigolote d’un site de e-commerce, quoi 🙂 La première page a été calée en janvier, la dernière fin mars (enfin, on en a encore retouché il y a quelques jours mais bref, vous avez compris).

Janvier, c’est aussi notre premier contact avec la presse et le « buzz ». Le 7 janvier, après avoir suivi une conversation sur twitter sur le manque de livres pour enfants incluant de la diversité, je me pose dans mon canap’ et j’écris un petit coup de gueule sur le blog. Vous pouvez encore le lire ICI. Et le lendemain, en une journée, on a eu des tas de visites et de contacts. Je ne comprenais pas ce qu’il se passait. En tout cas, on avait clairement touché un truc du doigt, un gros bobo, même ! Que du bon pour continuer dans nos efforts. On réalise vraiment que du monde attend des solutions et qu’on en a une pas si mal. C’est dans ce post que je parle pour la première fois aussi publiquement du handicap de mon fils, son albinisme, point de départ de toute cette aventure.

janvier

Janvier, c’est aussi le mois de notre première participation à un concours de start-up (qu’on a perdu) qui nous a obligé a bien réfléchir à notre discours, et surtout à faire une vidéo de 3 minutes sur notre concept. Et aussi à motiver les foules pour récupérer des votes au concours (tellement chiants, ces concours jugés à celui qui a la plus grosse communauté, bref…) avec des visuels aux petits oignons 😀

janvier2

Février 2016 : On se fait attaquer sur le nom déposé à l’INPI. Je ne vais pas revenir dessus car c’était finalement un mal pour un bien, mais le temps et l’énergie perdus dans cette histoire, c’était vraiment un luxe qu’on avait pas…

C’est aussi le mois des premiers contacts avec d’autres personnes engagées sur le sujet de la diversité, comme Diariatou, qui tient le twitter @DiverseKidLit et d’autres personnes super intéressantes avec de l’énergie et des convictions qui ouvrent les chakras 😉 On a aussi des contacts plutôt cool avec de jolis noms de la littérature jeunesse qui aiment bien notre concept !

Mars 2016 : On crée officiellement la société !!! Que d’heures passées sur les statuts, la paperasse administrative, les visites des banques pour choisir où ouvrir notre compte pro, le partage des parts, le pacte d’actionnaires… Sans compter le super moment à la banque lors de la signature où on réalise que la moitié de l’équipe a une pièce d’identité périmée 😀 Les poissards dans les moindres détails. Mais petit moment de fierté une fois la boîte née « pour de vrai ». Reste à assumer la blague sur le fait que je suis pré-si-dente…

C’est aussi le mois où on commence à coder le site (la partie front) et la mise en couleur du livre avance, pour le moment sur un seul personnage, mais n’est pas terminée. Notre deadline de Pâques : encore râpé (et ce ne sera pas la dernière, argh).

Avril 2016 : Le premier prototype sort enfin de l’imprimerie, c’est la teuf !! On est trop fiers, ça rend super bien. Petit lien Vine (dire que Vine est mort depuis, d’ailleurs…).

https://vine.co/v/itMlZXQPAQx

Mai 2016 : On réfléchit depuis un moment sur des thèmes et sujets pour les futures collections de Bilibok. On lance un appel à texte sur le blog pour commencer à voir déjà si on arrive à attirer des projets sympa. On reçoit énooooooormément de choses et il en sort des rencontres vraiment top.

En parallèle, on lance aussi un projet de livre pour les petites filles aux cheveux afros, qui sortira en 2017 et qui va être magnifique, trop hâte d’en parler un peu plus d’ailleurs, mais pour le moment on reste concentré sur notre premier livre, Une si belle saison ! Même si on a d’autres chouettes projets de livres en cours, on y reviendra…

Juin 2016 : On nous sélectionne pour participer au Up Fest, un festival d’innovation positive super cool qui nous oblige à imaginer notre premier stand, à avancer des exemples de pages du livre déclinées avec plusieurs ethnies pour pouvoir les montrer. On fait la version fille complète du livre pour avoir des prototypes différents sur le stand, ça avance doucement sur les déclinaisons d’ethnies (mais on est toujours pas prêts à lancer).

mai

Juillet-août 2016 : On est à donf ! Olivier est une usine à illustrations, il rêve de petits enfants de toutes les couleurs et passe à deux doigts de la dépression nerveuse 😀 On veut que tout soit prêt début août pour attaquer la partie back du site, l’autre gros boulot. On a la tête dans le guidon et, comme on a pleiiiiiiin de temps, la vie décide de nous en remettre une couche et on est deux sur trois à déménager ! Moi, de Paris à Paris (proprio décédé, merci au revoir) et Seb qui part sous le soleil doré bordelais. Autrement dit : on est encore en retard sur notre date de sortie prévue pour début septembre 🙂

Septembre 2016 : Je fais une auto-formation accélérée « attachée de presse » et, en bossant sur le dossier de presse, on se rend compte que notre titre de livre est une usine à gaz : le petit garçon/la petite fille de… chaque saison = comment on parle de notre livre dans un article de presse ? Ben oui, c’est la merde. On choisit donc de le renommer Une si belle saison, et c’est finalement plus simple et joli.

Rédiger un dossier de presse complet et clair, c’est un exercice plutôt compliqué qui a pris pas mal de soirées, mais le plus long a été de constituer le fichier excel des contacts de journalistes. On m’en a envoyé une partie, puis j’ai fait la chasse aux autres, avant de tout ranger, intégrer ça dans MailChimp, etc. Pas la partie la plus cool, mais on est prêts là-dessus ! Dès que le site est livré, on envoie partout !!! 🙂 D’ailleurs, si vous avez des contacts, je mettrai le lien de notre kit de presse le jour du lancement, à partager sans modération.

On en profite aussi pour faire la vidéo démo du site, qui sera sur la home et qui permettra de faire un peu de pub sur Facebook. Welcome Muriel, notre petite représentante imaginaire.

Octobre-Novembre 2016 : Le temps passe à la vitesse de la lumière, c’est carrément ouf. On est super en retard et on compte déjà les jours qui nous séparent de Noël, sachant qu’on s’engage à livrer pour le réveillon toutes les commandes passées jusqu’au 14 décembre max ! Mais on est sur la fin (vraiment cette fois), le site sera fini ce week-end, on teste des commandes pour être sûrs que tout le flux se passe bien avec l’imprimeur, etc. ON SERA ENFIN LÀ !!! MAXIMUM FIN DE SEMAINE PROCHAINE, J’EN PEUX PLUUUUUS 😀

Allez, encore des détails à régler sur les frais de livraison vers tous les pays, des dernières retouches sur les créas, avant le grand plongeon. On arrive, préparez de la place sous le sapin pour vos enfants, neveux, nièces, petits-enfants, potes, vous-même !

gif01

Leave a comment

quatre − trois =